Indice des allocations spéciales de l’IDA

L’indice des allocations spéciales de l’IDA est basé sur les indicateurs de performance post-conflit (PCPI), qui sont calculés chaque année pour les pays éligibles à bénéficier d’allocations exceptionnelles de l’IDA.

Les allocations exceptionnelles de l’IDA concernent les pays en phase de redressement parce que les conflits auxquels ils étaient partie ont cessé ou parce qu’ils se sont engagés à profondément modifier le cadre de l’action publique. En 2017, trois pays étaient éligibles à bénéficier d’allocations exceptionnelles.

Les PCPI reposent sur 12 critères (a) regroupés en quatre catégories : gestion économique et politique structurelle ; inclusion sociale et développement humain ; gouvernance ; et risques dans les situations post-conflit. Ces quatre catégories sont employées pour évaluer les résultats des pays sortant d’un conflit, mais seules les trois premières sont utilisées pour les pays renouant des liens avec l’IDA. Leur couverture montre qu’il est de plus en plus largement admis qu’il importe, pour relever les défis posés par le développement dans les États fragiles ou sortant d’un conflit, de vraiment comprendre les liens entre les sphères sécuritaire, politique, économique et sociale

La note globale des pays correspond à « l’indice des allocations spéciales », cette dénomination visant à faire ressortir le rôle de ces indicateurs dans le cadre des allocations exceptionnelles de l’IDA et à montrer que l’évaluation ne se limite pas aux situations post-conflit.

Résultats pour 2017  

Les notes ISAI sont indiquées ci-après :

Tableau 1 (a) : PDF | xls

Pour de plus amples détails sur la manière dont ces évaluations sont établies, se reporter aux Questions fréquemment posées (a) (PDF).

Ces évaluations ont été établies par les services de la Banque mondiale et ne reflètent pas nécessairement les opinions de ses Administrateurs ou des pays qu’ils représentent.